Alimentation des séniors

Alimentation des séniors

Proposition d’article revue LIBRES, Mouvement Vie Libre


L’alimentation chez les seniors

Manger mieux pour vieillir mieux !
Comme à tous les âges de la vie, l’alimentation chez les seniors doit être équilibrée et suffisante pour apporter au corps tout ce dont il a besoin pour être en forme et en bonne santé.

Les besoins spécifiques des seniors
Contrairement à des idées largement répandues, les besoins énergétiques totaux des seniors actifs sont identiques aux personnes plus jeunes. Si l’activité est vraiment réduite, les besoins sont réduits d’environ 10% seulement. En revanche, les besoins en protéines sont plus importants pour éviter la fonte musculaire. En effet, les pertes de protéines sont plus importantes (perte tissulaire, inflammations fréquentes), la synthèse moins efficace et les besoins spécifiques augmentés (réparation des plaies en cas de chutes ou d’opérations). Les besoins en eau, en calcium, en fibres doivent également faire l’objet d’une attention particulière.

Les risques en cas de carences
Si l’un ou plusieurs des besoins n’est pas couvert, on parle de carence ou de dénutrition. La dénutrition touche 4 à 10 % des seniors vivant à domicile. Ce chiffre peut atteindre 50 % des personnes âgées hospitalisées. La dénutrition peut concerner l’apport global en énergie. La personne ne mange pas suffisamment ce qui va entraîner une perte de poids. La perte de poids, si elle est importante, entraîne une plus faible résistance aux infections qui, une fois installée aggrave la dénutrition. La dénutrition peut concerner l’apport spécifique en protéines. Ceci est très fréquent, même chez des personnes en surpoids. Dans ce cas, les besoins en énergie sont couverts mais ceux en protéines ne le sont pas (alimentation suffisante en quantité mais déséquilibrée). Les protéines étant indispensables à l’entretien et la reconstruction des tissus, une carence ralentit la cicatrisation, porte ouverte aux infections, favorise la fonte musculaire, augmentant le risque de chutes. La carence en eau ou déshydratation peut entraîner de la constipation, des infections urinaires, de la fatigue et si elle est plus marquée des malaises voire la mort.

Evolutions physiologiques et environnementales
Avec l’âge, des perturbations physiologiques peuvent apparaître comme des perturbations des sensations de faim et de soif, une digestion ralentie, des difficultés de mastication. Ces perturbations peuvent se traduire par une diminution des prises alimentaires. Des changements dans l’environnement des seniors peuvent également perturber l’alimentation : la maladie, l’hospitalisation, la solitude, la difficulté des déplacements,… Il faut être vigilant sur tous ces facteurs pour assurer une bonne alimentation.

Conseils pour bien s’alimenter
- manger très régulièrement, au moins 4 fois par jour : petit-déjeuner, déjeuner, goûter et diner
- consommer des protéines à chaque repas sous forme de viande, de poisson, d’œufs ou de produits laitiers.
- manger des fruits et légumes pour les apports en eau, en vitamines et en fibres pour prévenir la constipation.
- boire régulièrement par petites quantités tout au long de la journée, de l’eau, des tisanes, du thé, du café.
Pour manger suffisamment, il faut aussi se faire plaisir et favoriser la convivialité : préparer des plats beaux et savoureux, ajouter des épices, des herbes aromatiques pour le goût et les couleurs et partager ces repas avec des amis, la famille.
Les seniors en surpoids ne doivent pas s’astreignent à un régime restrictif qui risquerait d’être plus dangereux que bénéfique. Les conseils précédents restent valables (rythme des repas et apport suffisant en protéines, en fruits et légumes et en eau). Il faut simplement adapter les quantités.

Face à l’alcoolisation
L’alimentation du senior qui s’alcoolise est souvent désorganisée. L’alcool coupe la faim. Et les conséquences financières et matérielles peuvent empêcher la personne de s’alimenter correctement. L’aide d’un nutritionniste ou d’un diététicien est souvent nécessaire. Elle permet de redonner confiance, sans jugement, pour réorganiser l’alimentation sur la journée et redécouvrir le plaisir de bien manger. Les priorités sont d’apporter une hydratation suffisante, les besoins sont accrus par la consommation d’alcool et une alimentation suffisante pour limiter les risques sur la santé. Le professionnel accompagnera l’arrêt de l’alcoolisation, en collaboration avec des associations spécialisées, vers une nouvelle alimentation assurant forme, santé et plaisir. Le suivi nutritionnel va aider à améliorer sa santé, la personne se sentira alors plus sereine et plus forte pour affronter son problème.

La surveillance
Il est conseillé de se peser une fois par mois. Une perte de poids de plus de 2 kg doit inciter à consulter un médecin. Il pourra détecter si la cause est liée à une maladie. Là encore, l’aide d’un nutritionniste ou d’un diététicien peut s’avérer indispensable pour adapter son alimentation, réorganiser ses repas et conserver ou retrouver le plaisir de manger.


Bien manger est indispensable pour se maintenir en forme physiquement et moralement. Tout ce que nos seniors recherchent pour bien vieillir.

Conseils pour organiser ses repas


Le petit-déjeuner :
Un fruit (vitamines et fibres) ou jus de fruit (vitamines)
Un féculent : pain, banane … (glucides complexes ou sucres lents)
Un produit laitier (protéines et calcium)
Un liquide : infusion, chicorée, thé, café, jus de fruit… pour réhydrater le corps

Le déjeuner :
Une crudité ou un légume en accompagnement (vitamines, fibres)
Une viande ou poisson ou œufs (protéines)
Un féculent : riz, pâtes, légumes secs, … ou du pain (glucides complexes)
Un fromage ou un produit laitier : yaourt, fromage blanc (protéines et calcium)

Le goûter :
Un féculent : pain (glucides complexes)
Un produit laitier (protéines et calcium)
Un fruit (vitamines et fibres)

Le dîner :
Un potage et/ou un légume ou une crudité (vitamines, fibres)
Un poisson ou viande blanche ou œuf (protéines)
Un féculent ou du pain (en fonction de l'appétit)
Un produit laitier et/ou un fruit

 


Commentaires

Laisser votre commentaire sur cet article :

Vous devez être inscrit et/ou connecté pour poster un commentaire.

Inscrivez-vous ou connectez-vous ci-dessous :